« La nature humaine n’est ni bonne ni mauvaise, mais ouverte vers une continuelle transformation et transcendance. Elle n’a qu’une chose à faire, se découvrir elle-même. »

Cette assertion de Marylin Ferguson (Les enfants du verseau) révèle en des termes évocateurs, les ingrédients fondamentaux qui régissent nos projets.

La primeur de ces projets vont à l’endroit de notre pays d’origine (Cameroun). Mais, il n’est pas exclu de s’étendre au delà afin de réconforter le plus de personnes possibles dans un monde où le riche est de plus en plus riche tandis que le démuni est un laissé pour compte.